Jérôme Le Goff

Eden Garden, Arnaud et Louise

Avec Arnaud et Louise

Juillet 2018

 

Eden Garden est un travail sur la notion de confiance où il est de bon ton de ne plus rien avoir à cacher. Costume taillé pour jouer avec la lumière avec cette nécessité d’entrer en résistance dans le contexte actuel. Mettre les pieds dans le plat en se référant à l’histoire de l’art. Honnêteté et franchise de ces corps nus qui ne peuvent pas mentir. Etre là pour affirmer qu’il y a évolution, que nous allons tous sur le même chemin, libre et droit.

 

Le shooting de 35 minutes commence. Devant un fond peint de 3m sur 3 et un livre qui regroupe les principales représentations d’Adam et Eve dans l’histoire de l’art au sol, un homme et une femme qui ne se connaissent pas encore entrent en scène. Ils se déshabillent, trouvent les positions en s’appuyant sur les illustrations proposées puis se rhabillent. Il y a d’abord quelques rires gênés puis la parole et la confiance arrivent avant que l’humour ne s’installe dans le jeu. Un jeu d’enfants avec des corps d’adultes.

Générique: Rubeck

 

texte Arnaud:

Il a suffi d’être contre … Un homme, une femme, des consignes, ou des attitudes… Une rencontre, des postures, un ordre bien précis, ou le vrac est permis… Un jardin peint, des idylles passagères, quelques rires, et puis… Nous étions trois dans la skêné avant que tout commence… Nous nous sommes regardés une dernière fois habillés, lunettes chaussées… J’étais seul sur mon séant à attendre le signal, alors… Nous fûmes deux à nous lever puis dialoguer. Une peu dans le flou mais… Nous étions trois et ce dernier posé au sol à se livrer à nos regards, nous abreuvant de ses images… Un répertoire comme guide, un mode d’emploi sans sommaire, un glossaire sans alphabet… Un homme, une femme, deux esprits, ou deux voix… Il a suffi d’être tout contre…