Jérôme Le Goff

DUEX la horde « Scratch » au Cargö

    performance DUEX la horde « Scratch »

réalisée au Cargö, Salle de musiques actuelles, Caen

le 19 mai 2014

lors de la soirée Corps Matière #2

organisée par Annliz Bonin et Gaêl L.

 

avec Mary Berkelmans, Olivier Bouzard

Marie Desormeaux et Jérôme Le Goff

 

texte « La dernière fois » de François Zabaleta

 

Photographies de Alban Van Vassenhove

et Richard Combes

 

Performance de 28 minutes disponible

au 06 89 30 00 31

 

SCRATCH

 

Un banc public, une lectrice à son pupitre, un texte biographique créent une première sphère d’intimité.

 

Trois sujets « nus » entrent tour à tour et prennent place, devenant objets « assis » immobiles : une deuxième dimension intime, inattendue, s’invite dans ce décor familier, réceptacle d’une étrangeté à laquelle la simple nudité des « assis » n’est pas étrangère. Sans doute. Peut-être…

 

Déjà égratigné par le propos de François Zabaleta, le confort du spectateur (devenu involontairement « voyeur » de l’intimité mentale de l’auteur) subit un nouvel accroc lorsque le tableau s’anime, d’abord imperceptiblement.

 

Au gré de l’exploration biographique de l’anorexie sexuelle décrite par l’auteur naît une démangeaison, individuelle puis collective, tendant vers la boulimie. Grattées, les peaux jouent pleinement alors leur rôle d’interface sociale comme de dernier rempart fragile de l’individu.

Ce n’est que lorsque le geste s’épuise, comme toute résistance qui cède, que le corps s’affranchit et que l’individu prend voix. Une libération ? Ou bien la création de nouvelles chaînes ?

 

Olivier Bouzard