Jérôme Le Goff

Chesterfield

Une série de photographies en duo légèrement absurde où le corps de l’Autre s’envisage comme un corps fraternel.

Plus de distance, on se cale et on se raccroche à ce que l’on peut.

Occupation d’un espace restreint qui nous contraint à une forme chorégraphique.

 

Projet ouvert, n’hésitez pas à prendre rendez-vous.

jerome.le-goff@orange.fr

 

Sur un grand canapé de cuir je me suis déshabillé, sur un grand canapé de cuir j’ai senti le froid m’envahir, sur un grand canapé de cuir j’ai posé mon corps nu, sur un grand canapé de cuir il m’a rejoint, sur un grand canapé de cuir nos corps se sont touchés sur un grand canapé de cuir mon corps s’est réchauffé sur un grand canapé de cuir il a gardé notre empreinte sur un grand canapé de cuir il va me montrer au monde….

Alexis Cortijos-Lesté